Santé

Formateurs de démarche pour la paralysie cérébrale

Formateurs de démarche pour la paralysie cérébrale



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Au fur et à mesure que la marche s'améliore, un entraîneur de démarche peut être échangé contre un marcheur.

Amos Morgan / Photodisc / Getty Images

La paralysie cérébrale est une affection neurologique non progressive pouvant se développer in utero au cours des cinq premières années de la vie. Selon les Centers for Disease Control and Prevention, le CP spastique est la forme la plus courante de cette maladie. L’étirement musculaire excessif - la spasticité - entraîne une diminution de l’amplitude des mouvements et des difficultés de mobilité. La spasticité dans les jambes et la mauvaise maîtrise du tronc affectent la marche, mais de nombreux enfants apprennent à marcher avec l’aide d’entraîneurs de la démarche et de la physiothérapie.

Importance de la marche

Le positionnement vertical est important pour diverses raisons. Les articulations du corps humain ont été conçues pour fonctionner de manière optimale dans une position verticale, que ce soit en marche ou debout. La mise en charge augmente la résistance des os, réduisant le risque de fractures et d'ostéoporose, une condition dans laquelle les os deviennent poreux. Marcher permet à un enfant d'explorer son environnement, facilitant son apprentissage. Les formateurs de démarche permettent aux enfants atteints de PC de supporter leur poids et d'être mobiles. À mesure que l'enfant vieillit, les formateurs à la démarche améliorent les interactions sociales avec ses pairs.

Dysfonction de la marche

Marcher est un défi pour les personnes atteintes de PC pour plusieurs raisons. La spasticité dans les membres inférieurs affecte les muscles qui rapprochent les jambes et les muscles du mollet dans la jambe inférieure qui dirigent les orteils vers le sol. Cela conduit à une démarche en ciseaux, avec les talons surélevés et les jambes croisées les unes en face des autres pendant la marche.

L'équilibre est significativement affecté par la paralysie cérébrale. Les formateurs de marche supportent tout ou partie du poids corporel d'une personne et empêchent les chutes d'utiliser des harnais. Ces dispositifs permettent à une personne de passer du poids d'un pied à l'autre sans perdre son équilibre avant de marcher. Les formateurs de démarche sont parfois suspendus sur un tapis roulant au cours des premières phases de rééducation pour apprendre au système nerveux central à reconnaître les schémas moteurs de la marche, en particulier pour les personnes incapables de supporter leur poids corporel par la jambe.

Composants

Les formateurs en démarche sont conçus en fonction des besoins individuels d'une personne atteinte de PC. Ces appareils commencent par un cadre robuste sur roues. Un siège ou une selle permet à l'enfant de se mettre debout et debout, réduisant ainsi la fatigue. Un composant du tronc est utilisé pour les enfants qui ne peuvent pas supporter leur propre poids en position debout. Les harnais sont utilisés pour améliorer la posture et aider à maintenir une position droite.

Des poignées sont attachées pour les enfants qui sont capables de les saisir. Les repose-bras à l'aide de sangles aident les enfants à soutenir le haut du corps, facilitant ainsi leur vision de l'avenir. Les accessoires de soutien de la tête améliorent le contrôle de la tête. Les sangles qui guident le positionnement des jambes sont utilisées pour lutter contre la spasticité pendant la marche.

Considérations

Les kinésithérapeutes évaluent chaque enfant pour déterminer le style et les composants appropriés pour l'entraîneur de la démarche, puis l'adaptent à l'enfant pour assurer un positionnement et une sécurité appropriés. Très tôt, les formateurs de démarche ne peuvent être utilisés que pendant les séances de thérapie. Les parents sont formés pour mettre l'enfant dans l'appareil et l'aider à marcher. Les paramètres sont définis par le thérapeute pour l'utilisation de l'appareil à la maison. À mesure que la force et la fonction s'améliorent, un enfant peut avoir besoin de moins de soutien de la part du formateur en démarche, et le physiothérapeute retire les composants individuels.